Sennheiser PXC 550 avis et test : ce que vaut ce casque

Sennheiser PXC 550 – Avis

Hormis Sony et Bose qui se font la peau belle sur le marché de la technologie des casques à réduction de bruit, il y a aussi Seinnheiser qui se positionne avec son PXC 550. Avec pour but de le rendre plus performant que le prédécesseur, connu sous le nom de Momentum Wireless, le fabricant germanique a mis le paquet sur la sobriété et l’efficacité du casque en tant qu’appareil à réduction de bruit. Hormis le simple fait de rendre heureux les passionnés d’écoute via casque, cet appareil a aussi plusieurs autres fonctionnalités qui seront analysées tout au long des paragraphes qui suivent.

Promo spéciale de 200,00 EUR Sennheiser PXC 550

Nous avons pu relever différents éléments qui distinguent le casque de ses concurrents, mais aussi des points que nous qualifions de faibles et qui doivent être améliorés pour les prochains casques à venir.

On aime

  • Le tout premier point à évoquer est la qualité de la connexion Bluetooth que nous avons trouvé efficace et sans coupure presque pendant toute notre utilisation.
  • Nous apprécions aussi la qualité sonore qui ressort, peu importe la musique et une réduction de bruit plus améliorée que le casque sorti plus tôt.
  • Le confort est aussi au rendez-vous avec des oreillettes bien conçues et des possibilités de plier le casque pour le transporter.
  • Les touches tactiles et les autres finitions du casque augmentent aussi son élégance et font de lui un appareil prestigieux.
  • Enfin, l’application mobile qui a été ajoutée permet d’avoir des fonctionnalités intéressantes qui seront décrites plus loin.

On n’aime pas

  • Parlant de point faible, nous remarquons la différence entre la qualité sonore en Bluetooth qui est légèrement inférieure à celle en filaire (analogique ou USB).
  • Nous remarquons aussi que la capacité qu’a le casque à réduire le bruit active doit être améliorée afin de faire face pendant longtemps aux géants qui sont sur le marché.

Sennheiser PXC 550 – Test

Sennheiser PXC 550 - Test

Afin de mieux cerner les qualités et la compétence du casque de Seinnheiser, nous avons effectué plusieurs tests qui nous ont permis d’avoir une idée plus précise sur les différentes composantes et les différentes fonctionnalités du produit. Analysons ensemble le résultat des tests.

Sennheiser PXC 550 – Qualité sonore

Il est bon de souligner avant tout que le casque a été conçu pour être utilisé via sa connexion Bluetooth. Nous avons donc trouvé bon de garder ce mode durant la grande partie de notre utilisation.

Nous remarquons que l’ensemble du son rendu par le casque est d’une qualité satisfaisante avec une accentuation au niveau des basses et des médiums. Peu importe le genre musical que vous choisissez, vous en aurez pour votre compte en décelant très bien les différentes intonations, les aigus ainsi que les voix. Il faut dire que nous nous attendions un peu à un tel résultat, car Seinnheiser a une passionnante histoire et un vrai pédigrée dans le domaine de la conception et de la fabrication de produits audio.

Avec le casque à l’oreille, on a pu écouter tous nos chants favoris de différents styles sans coupure et surtout avec une clarté remarquable. Nous n’avons remarqué aucun dérangement au niveau du câble et la réduction active du bruit a un tant soit peu joué à rendre le son excellent.

Sennheiser PXC 550 – Réduction de bruit

Sennheiser PXC 550 - Réduction de bruit

Avec le Seinnheiser PXC 550, les ingénieurs proposent à l’utilisateur 3 niveaux de réglage : un premier niveau permettant de réduire de manière passive, un second où on emmène la réduction active à son maximum et un dernier mode qui permet de switcher entre 0 et 100% de réduction du bruit.

Une fois que la fonctionnalité est maitrisée, on peut arriver à bien régler le module en fonction des situations ou de l’environnement dans lequel on se trouve. Cette fonctionnalité est appelée NoiseGard.

Même si la réduction active du bruit du PXC 550 n’est pas encore au niveau du Bose QC35 II, sa performance n’est pas à négliger, car dans sa position maximale, l’utilisateur peut bénéficier d’une baisse conséquente des bruits externes. Toutefois, il n’est pas possible encore d’avoir l’effet bulle créé par Bose. On a quand même eu du plaisir à écouter notre musique sans être coupé ou distrait par les bruits environnants. Nous nous sommes rendus aussi dans des endroits bruyants, et là encore, nous avons pu recevoir un son assez clair, acceptable et nous permettant de continuer notre écoute en toute tranquillité.

Eh oui, même s’il n’est pas parfait au niveau de la réduction de bruit, le PXC 550 reste capable de vous fournir un son de qualité dans vos oreillettes et de vous faire oublier les petites différences pouvant exister sur les fréquences.

Sennheiser PXC 550 – Qualité de fabrication

En ce qui concerne la fabrication du casque, nous avons remarqué une différence dans les matériaux qui ont été utilisés par Seinnheiser, les trouvant moins nobles avec un ajout de plastique conséquent. Ainsi, le PXC 550 perd en finesse et en élégance contrairement à son prédécesseur. Mais avec le plastique utilisé, nous pensons que Seinnheiser a voulu miser sur la durée du casque. En plus de cela, l’apport du plastique a permis à l’appareil d’être parmi les plus légers du marché avec un poids de 227 g.

Une amélioration a été faite aussi au niveau des finitions qui sont impeccables avec les marques d’assemblages qui ne sont quasiment pas visible.

Quant à l’arceau du casque, il est construit à partir d’une tige métallique qui apporte au casque une belle structure et lui donne à la fois plus de souplesse et de robustesse. Nous remarquons aussi la mousse à mémoire de forme qui a permis de rembourrer le casque afin de le doter de plus de douceur au toucher et surtout lorsqu’on le porte. Le simili cuir utilisé permet aussi d’apporter un peu plus d’élégance au casque avec un effet brillant et élégant.

L’arceau peut aussi s’étendre en utilisant la tige extensible, ce qui est un plus permettant à l’appareil de s’adapter à tout type de tête. Mais il faut tout de même faire attention à retrouver facilement le réglage de l’arceau afin de ne pas le casser.

Au niveau des oreillettes, on remarque qu’elles peuvent se plier à plat, mais aussi à l’intérieur de l’arceau. Ainsi, une fois replié, le casque peut très bien se ranger et peut donc être facilement transportable dans un étui de protection. À notre avis, il vaut mieux ranger le casque dans son étui que de le porter sur le cou, car on n’est pas confortable du tout à l’avoir autour du cou.

Sennheiser PXC 550 – Design

Sennheiser PXC 550 - Design

Ce qui frappe aux yeux dès qu’on prend le Seinnheiser PXC 550 est le fait qu’il soit plus léger que son prédécesseur, le Momentum Wireless, et même plus compact que ses concurrents. Sa forme et son aspect font de lui un casque plus discret qu’on peut glisser dans n’importe quel petit sac de transport pour le déplacer. Bose, Sony ne sont pas encore arrivé à ce niveau.

Les ingénieurs ont aussi misé sur le design des oreillettes du casque qui ont été conçues dans un modèle circum-aural, permettant d’englober les oreilles dans leur intégralité. Le format des oreillettes leur donne un aspect atypique, avec leur forme ovoïdale qui les distingue dans l’univers des casques nomades. Avec ce choix de la forme des oreillettes, l’utilisateur a toutes ses oreilles couvertes par les oreillettes ce qui permet une bonne réception du son, mais aussi permet de protéger les oreilles du froid en cas de fraicheur. Génial non !

En parlant du style et du look du casque, on remarque que Seinnheiser a tout misé sur la sobriété en gardant des couleurs sombres, un peu pâles, avec quelques touches argentées. Tout est question de gout. Il se peut que cela déplaise à la jeune génération qui recherche un peu plus de couleurs, mais cela peut tout de même convenir aussi aux personnes plus matures qui ne recherchent pas forcément des produits particulièrement tape-à-l’œil.

Sennheiser PXC 550 – Fonctionnalités et Commandes

En termes de commandes et fonctionnalité, on voit clairement que c’est du côté de l’oreillette droite que se trouve l’ensemble des commandes. Elles permettent de gérer le casque sans-fil dans son entièreté.

Sur la face extérieure de l’oreillette, on retrouve les commandes tactiles positionnées qui permettent de gérer le volume sonore en faisant glisser son doigt vers le haut ou le bas. On peut aussi passer d’une piste à l’autre avec un mouvement avant ou arrière. Enfin, en tapotant une fois, on met sa musique en lecture ou pause, tandis qu’un double tapotement active les microphones du casque. Cela permet d’entendre tout ce qui se trouve dans notre environnement sans pour autant retirer le casque des oreilles.

Toujours sur l’oreillette droite, il y a aussi un bouton permettant de gérer les différents niveaux de réduction active du bruit. En dessous se trouve un second bouton qui permet de basculer entre différents réglages sonores (Club, Movie, Speech ou sans effet). Ce n’est pas bien compliqué de se retrouver entre tous ces différents réglages, car des annonces vocales annoncent l’effet sélectionné. Enfin, il y a aussi un port Micro-USB qui sert à recharger la batterie interne ainsi qu’un port 2.5 mm qui permet de profiter du casque même en mode passif.

Contrairement aux concurrents, il n’y a pas de bouton qui sert à allumer le casque, bizarre non ? En effet, celui-ci s’allume automatiquement lorsque les oreillettes sont dépliées, et s’éteint ou entre en veille une fois qu’elles sont repliées. Plus besoin de se tourmenter pour la batterie lorsqu’on a oublié d’éteindre son casque avant de le ranger !

On retrouve aussi un câble utilisé pour l’écoute filaire et un connecteur 3.5 mm coudés ainsi qu’une télécommande qui permet de gérer la lecture/pause ou la réception d’appels téléphoniques. Il est aussi possible d’ajuster le volume d’écoute directement depuis l’oreillette via les commandes tactiles durant l’utilisation filaire.

En dehors de toutes ces fonctionnalités précitées, le PXC 550 peut également être utilisé avec une application mobile proposée par Sennheiser qui se nomme Smart Control. Vous pouvez la retrouver sur l’App Store pour les utilisateurs iOS et sur Google Play pour les utilisateurs Android.

Sennheiser PXC 550 – Confort

Au niveau du confort, nous notons que le rembourrage des oreilles et de tout le contour du casque le rend encore plus moelleux et permet à l’utilisateur de ne pas ressentir le poids de l’appareil. On n’a pas la sensation de fatigue lorsqu’on porte les écouteurs, même après de longues heures d’utilisations. Une fois que le casque est bien posé sur la tête, il ne bougera pas, même lorsqu’on fait des mouvements de tête brusques. Il ne faut tout de même pas passer les minutes à secouer la tête, sinon il finira par tomber !

Parlant de confort, on note aussi la capacité du casque à être utilisé pendant 30 heures une fois que la batterie est pleine. Il est donc possible de l’utiliser durant les longs vols sans craindre que la batterie nous lâche. C’est assez confortable de ne pas devoir constamment chercher un moyen de charger son appareil surtout lorsqu’on est dans des endroits inadaptés.

Toutefois, il est bien de préciser que Sennheiser a annoncé en réalité une autonomie de 30 heures en mode filaire avec réduction active de bruit. Mais si l’utilisateur a une connexion Bluetooth, il n’aura que 20 heures d’autonomie, comme les autres géants sur le marché.

Sennheiser PXC 550 – Accessoires

Sennheiser PXC 550 - Accessoires

Le packaging déjà donne des indications sur le contenu du paquet et en lisant ce qui est écrit on apprend notamment que le casque dispose d’une puce NFC ou encore qu’il est compatible avec le codec aptX.

À l’intérieur de ce packaging assorti, on retrouve le casque dans son étui de protection. À côté de lui se trouve aussi ses différents accessoires : un câble micro-USB pour recharger la batterie interne, un adaptateur avion, un adaptateur 6.3 mm, ainsi qu’un câble avec télécommande qui permet d’utiliser l’appareil en mode filaire. Notons que l’adaptateur 6.3mm permet aussi de profiter du casque à la maison sur un ampli ou une chaine Hi-Fi.

Quant à l’étui de transport dans lequel est installé le casque, il est légèrement rembourré, ce qui permet de protéger efficacement le Sennheiser PXC 550 en cas de choc. L’étui est aussi idéal pour transporter les différents accessoires via une petite poche intérieure. Vous pouvez être sûr de ne rien oublier quelque part.

Sennheiser PXC 550 – Comparatif

Comme il a été dit plus haut, Seinnheiser PXC 550 fait face à plusieurs géants et doit tout faire pour garder sa place sur le marché. Que ce soit en interne ou en externe, d’autres casques sont bels et bien dans la course acharnée avec la technologie de réduction active de bruit. On parle par exemple du prédécesseur du PXC550, le Momentum qui, bien qu’en se positionnant en tant qu’ainé n’a pas toujours pu garder le niveau élevé de son successeur. Il y a aussi Plantronics qui est un concurrent redouté du PXC 550 et qui se bat pour garder sa part de marché avec son casque BackBeat Pro 2. Regardons ensemble les points forts et points faibles de chacun d’eux.

Sennheiser PXC 550 ou Sennheiser Momentum Wireless

Commençons par le design des deux mastodontes. Les deux produits ont gardé la même forme des oreilles, une forme offrant un confort complet, avec des écouteurs qui entourent entièrement les oreilles. Avec ce genre d’écouteur, l’utilisateur est bien plus isolé et la suppression de bruit extérieur est plus efficace. En plus de cela, l’utilisateur ne court pas le risque d’importuner ses voisins, car tout le son est maintenu dans les oreillettes. Pour les personnes qui sont fans de musique, ils peuvent mieux bénéficier d’un niveau de basse et d’un niveau d’intensité maximum.

En plus de cela, le câble associé à ces deux casques est détachable avec une forme en « L » permettant de ne de pas plier le câble, peu importe si la fiche jack se trouve à droite ou à gauche. On peut donc porter l’appareil en toute tranquillité dans la poche.

Un avantage qu’à le PXC550 sur le Sennheiser Momentum Wireless est qu’il possède une isolation sonore permettant une réduction de bruit passive contrairement au Sennheiser Momentum Wireless. Ainsi, on a donc une plus grande isolation acoustique de l’environnement aux oreilles. Toutefois, les deux comportent un moyen de réduction de bruit permettant de garder un niveau convenable du volume dans les oreilles.

Une autre différence entre ces deux casques est le fait que le PXC 550 dispose d’un indicateur de niveau de batterie qui permet de se préparer lorsque la batterie est faible. Avec son prédécesseur ont était un peu surpris par l’extinction du casque.

Alors que les deux peuvent être utilisés sans fil, le PXC 550 dispose en plus d’un connecteur mâle Jack 3.5. L’appareil est alors compatible avec tout dispositif de lecture MP3.

Enfin, terminons notre comparatif en disant que les deux casques supportent le jumelage Bluetooth via NFC. Ils peuvent alors communiquer avec d’autres appareils via Bluetooth. Une fois que vous avez les appareils à proximité, vous n’aurez plus besoin d’introduire un code avant de jumeler deux appareils rapidement. Pour plus de détails, voici notre avis et test de Sennheiser Momentum Wireless.

Sennheiser PXC 550 ou Plantronics BackBeat Pro 2

Commençons par la qualité du son du Sennheiser PXC 550 qui a une fréquence plus haute de 3000Hz, contrairement au BackBeat Pro 2 de Plantronics : 23000Hz contre 20000Hz. Puisque la fréquence est plus élevée chez le PXC550, les aigus sont plus clairs.

En plus de cela, le casque de Sennheiser dispose d’un aimant néodyme ce qui le rend plus puissant, mais aussi plus léger que le BackBeat Pro 2.

En termes d’autonomie, le PXC 550 est d’une capacité plus grande, pouvant atteindre 30h, alors que le BackBeat Pro 2 ne dépasse pas 24h, soit 6 h de plus. On note aussi le léger poids du PXC550 qui est de 227g contre 289g pour le casque de Plantronics.

Un point qui relie ces deux concurrents est le câble détachable dont ils disposent et le fait qu’ils peuvent aussi se plier et se ranger sans risque de les casser. Ils peuvent alors se transporter très facilement en occupant moins d’espace dans votre sac.

Avec la possibilité de s’utiliser sans fil, ils permettent tous les deux d’avoir une plus grande liberté de mouvement.

Pour terminer, ils diffèrent l’un de l’autre par la mini commande sur le câble et le microphone suppresseur de bruit dont dispose le Sennheiser PXC 550 ce qui n’est pas le cas du Plantronics BackBeat Pro 2. Pour plus de détails, voici notre avis et test de Plantronics BackBeat Pro 2.

Verdict

Avec son design confortable et ses nombreuses fonctionnalités, le PXC550 a toute sa place dans la concurrence qui se fait sur le marché des casques à réduction active de bruit externe. Nous avons été enthousiasmés de l’utiliser et de découvrir tous ses avantages. Nous pouvons dire de notre expérience que le casque est l’un des plus complets du marché actuel. À lui seul, il permet d’avoir une bonne réduction active de bruit, la possibilité d’utiliser l’application mobile, de nombreuses commandes tactiles, ainsi que de très bonnes performances sonores. Même s’il n’a pas encore atteint le niveau du Bose QC35 II en matière de suppression active de bruit externe, il permet aux utilisateurs de s’isoler afin de pouvoir profiter de leurs audios. Après notre analyse, nous pouvons donner au PXC550 une note de 8.2/10.

Dernière mise à jour des prix le 2019-12-10 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Laisser un commentaire