Sonos beam avis et test : de quoi est capable cette barre de son

Sonos beam – Avis

La Sonos Beam est une barre de son connectée qui fait du multiroom. Elle est efficace pour sonoriser des espaces pas très grands avec la possibilité de très bien équilibrer le son proposé. Pour les fans de musique, la Sonos Beam donne accès à de multiples services musicaux permettant de télécharger des playlists. Pas besoin de chercher une télécommande pour la faire fonctionner parce qu’il n’y en a pas. Elle est plutôt manipulée par la présence des touches tactiles qui sont au-dessus de l’enceinte. La plus grande nouveauté de ce modèle est sa compatibilité avec l’assistant Vocal Alexa. C’est une bonne nouvelle pour les habitations déjà équipées en assistant vocal, mais une mauvaise nouvelle pour celles qui ne l’ont pas, car il faudra se déplacer à chaque fois pour manipuler manuellement la barre.

Dans l’ensemble, tout est fait pour que la Sonos Beam soit efficace en termes de sonorité ou de connectivité.

On aime

  • Simplicité des fonctionnalités de prise en main de la barre.
  • Modèle raffiné et élégant pouvant se marier au décor.
  • Qualité sonore avérée avec une distorsion très bien gérée.
  • Compatibilité avec plusieurs services de musiques.
  • Possibilité de commander la barre avec l’assistant vocal Alexa.

On n’aime pas

  • Absence de connexion via Bluetooth.
  • Unique sortie HDMI ARC.

Sonos beam – Test

Pour mieux apprécier les performances de ce produit, nous nous sommes penchés sur ses caractéristiques et ses fonctions et nous les avons passées en revue. Nous avons pu ressortir les informations importantes pour permettre à tous les novices d’avoir une idée détaillée des performances de la barre de son. Si comme nous vous avez envie d’en savoir plus sur les qualités et les défauts de la Sonos Beam, nous vous invitons à continuer votre lecture.

Sonos beam – Caractéristiques techniques

La barre de son Sonos Beam a une alimentation de 100-240 V CA, 50-60 Hz, et se branche sur une prise universelle. Elle est aussi compatible avec le Wifi et on retrouve à l’arrière une sortie HDMI ARC. Il faut donc que la TV à laquelle elle est branchée soit aussi compatible avec ARC. Nous apprécions particulièrement le fait que le concepteur ait mis à disposition un adaptateur S/PDIF optique vers HDMI dans le cas où la TV n’a pas de port ARC. On peut ainsi brancher la sortie audio de la TV à la barre.

On retrouve aussi une connectique audio optique qui est compatible avec Dolby Digital et Stéréo. Pour que la barre de son arrive à donner un son puissant, il est doté de : 1 tweeter, de 4 woofers, de 5 amplis numériques de class D et de 3 radiateurs passifs.

Une particularité de la Sonos Beam est qu’elle peut être contrôlée à travers un smartphone ou par commandes vocales. Elle dispose aussi de LEDs tactiles qui s’allument lorsqu’on sélectionne une option.

Sonos beam – Design et qualité de fabrication

La Sonos Beam a un design compact et plat avec des bordures arrondies. Une fois allumée, elle peut se poser à côté d’un téléviseur sans cacher le bas de l’écran.

La simplicité se voit aussi dans la prise en main de la Sonos avec la connectique unique proposée par la barre de son. Avec le câble HDMI ARC fourni, il suffit de le brancher et de le relier au Wifi. Nous regrettons en revanche l’absence de la connexion Bluetooth, mais la connexion filaire a aussi l’avantage de ne pas subir les latences. Nous notons aussi l’absence de guide pour aider à paramétrer la connexion avec la barre, surtout lors des premières utilisations.

Pour manipuler la Sonos Beam, ne cherchez pas une télécommande, car tout se passe avec le tactile désormais. On retrouve sur le dessus de la barre des touches tactiles qui servent à contrôler le volume, à lire les pistes, ou à ouvrir le micro dans le cas où on veut utiliser l’assistant vocal pour d’autres manipulations.

En glissant aussi de droite à gauche ou de gauche à droite, on navigue entre les différentes pistes de lecture.

La simplicité de prise en main est due au guide prévu pour les différentes étapes de configuration de la barre de son, surtout après que la connexion soit faite. Il suffit de suivre les indications pour réussir la configuration de la Sonos Beam sans problèmes majeurs. Toutefois, il se peut que lors de la première connexion en filaire, la Sonos ait du mal à réussir à se connecter. Dans ce cas, il faut d’abord essayer une connexion wifi avant de revenir à l’Ethernet.

Sonos beam – Fonctionnalités et Commandes

Deux interfaces spéciales ont été prévues par le constructeur pour avoir accès aux différents services et applications : le multiroom de Sonos et l’interface multimédia.

Ces deux interfaces sont très fluides et réactives et on accède à un large choix de musiques sur des plateformes telles que Deezer, Spotify, Amazon Music, Google Play ou encore SoundClound. Elles permettent aussi d’avoir accès au stock de musique dans le téléphone ou dans l’ordinateur et aux stocks depuis un serveur UPnP/DLNA. Tout est fait pour ne pas manquer de musique à faire jouer avec la barre de son Sonos Beam.

Pour paramétrer la Sonos, on peut se servir des différents filtres de recherche pour aller rapidement ou se servir tout simplement de la configuration mise à disposition pour délimiter la zone de diffusion du son par exemple.

Néanmoins, même si la plupart des fonctionnalités sont facilement repérables, celles concernant la gestion du son (l’égalisateur ou gestion de l’assistant vocal Alexa) ne sont pas si faciles à indexer, car ils sont dans des sous-menus un peu difficiles d’accès.

Un autre point important à relever est que malgré l’absence d’une télécommande, la Sonos Beam peut se commander à distance, grâce à la présence de l’assistant vocal Alexa. Une fois configuré, on peut passer des commandes à distance à notre barre de son en donnant des directives à Alexa.

Contrairement à l’avis de beaucoup d’autres personnes, l’Assistant vocal Alexa est réactif et aide à faire fonctionner la barre sans problème ; à moins que l’on soit très loin de l’assistant et qu’on n’ait pas pu se faire entendre. Avec Alexa, on peut lancer la lecture des playlists, répondre à des appels, ou sélectionner certaines playlists.

En gros, il est bon de savoir qu’Alexa avait quelques difficultés à fonctionner avec la Sonos Beam sous les anciennes versions. Mais, les améliorations apportées lors des mises à jour ont permis de régler ces décalages. La connexion avec Alexa se fait plus facilement et l’assistant est assez réactif durant les commandes qui lui sont données.

Un conseil à ne pas oublier est d’éviter de parler lorsqu’il y a un son dans la pièce ou lorsque la barre émet déjà un son. Mieux vaut couper le son avant de donner une commande à l’Assistant vocal au risque de ne pas se faire entendre et de ne pas pouvoir se faire obéir. En plus, il ne faut pas trop s’éloigner de l’assistant vocal si vous souhaitez vous faire entendre parfaitement.

Qualité sonore

On n’oublie pas que les barres de sons du style de la Sonos beam ne sont pas prévues pour sonoriser de très grandes pièces. Toutefois, la Sonos beam arrive à donner un son percutant en rehaussant le niveau des décibels.

L’une des particularités de la Sonos Beam est que malgré le fait qu’elle arrive à donner un maximum de décibels, il y a également un minimum de distorsion ce qui n’est pas le cas pour la plupart des barres de son de ce type.

Un grand travail est aussi effectué au niveau du spectre sonore, en particulier sur les graves passifs. On a une fréquence qui peut descendre jusqu’à 60Hz, ce qui permet d’avoir une très belle restitution de son.

Au niveau des aigus, on remarque aussi qu’ils sont très bien équilibrés et arrivent à ne pas être criards, peu importe la musique qui est lancée. A ce niveau également, il n’y a pas de distorsion, ou mieux encore, la distorsion est très bien contrôlée.

Les performances sonores de la Sonos beam sont équilibrées et on a un beau mélange des aigus, des basses et des graves. On peut rapidement se rendre compte de l’effet d’égalisateur et de profondeur qui donne une belle expérience acoustique.

Nous apprécions aussi le fait qu’il soit possible d’améliorer le son de la Sonos beam au niveau des paramètres. Il suffit de diminuer dès le départ les graves d’environ deux segments. C’est suffisant pour avoir un son mieux équilibré. On peut aussi se servir de l’AirPlay 2 ou de TruePlay 3 depuis un iPhone pour ajuster la diffusion du son en fonction de la taille de la pièce dans laquelle est mise la Sonos Beam.

Toutefois, cette barre ne peut pas vous faire expérimenter une expérience sonore de cinéma avec des explosions à couper le souffle comme c’est le cas avec une Playbar. Ce modèle de Sonos a la gentillesse d’adoucir un peu le son et de le rendre assez musical. Si vous êtes un fan de son de cinéma, mieux vaut vous tourner vers un modèle plus puissant que la Sonos Beam. Toutefois, cette barre de son peut être un bon relai sonore de la TV, surtout si vous l’installez dans une pièce moyenne n’excédant pas 100 mètres carrés.

Un autre point à relever est le fait que la Sonos Beam ne permet pas de distinguer entre un son de premier plan et un autre de second plan. En fait, on a l’impression d’avoir un grand bloc de son qui va se propager dans toute la maison. Et, encore, il faut noter qu’on peut ressentir les différentes zones dans lesquelles le son est plus fort et d’autres dans lesquelles le son sera plus faible. Il faut dire que les haut-parleurs ne sont pas assez puissants pour rendre le son homogène dans toute la pièce ou le son est propagé. Il faut donc veiller à être dans la bonne direction si on veut recevoir la totalité du son donné par la Sonos Beam.

Autonomie

Cette barre de son fonctionne en étant branchée à une prise secteur. Elle ne possède pas de batterie et ne peut donc pas fonctionner en solo, sans prise électrique. Il faut donc prévoir une prise électrique à proximité ou arriver à tirer l’électricité pour pouvoir brancher la Sonos Beam si vous voulez la faire fonctionner en plein air. Cela signifie aussi qu’il faut impérativement placer la barre dans une pièce à moins de se servir d’une rallonge dans le cas où elle sera utilisée dans un espace vert tel qu’un jardin ou une terrasse.

Sonos beam – Comparatif

Avant de terminer notre analyse nous avons pris le soin de comparer la Sonos beam avec deux autres barres : la Soundbar 500 de Bose et le Bass Module 700. Dans le comparatif qui suit, on y retrouve les différences et similitudes de ces trois modèles au niveau sonore, technique et fonctionnel. Un tel comparatif a pour but de donner plus de précisions sur les différents modèles afin d’aider les potentiels utilisateurs à mieux choisir.

Sonos beam ou Bose Soundbar 500 ?

L’épaisseur de la Sonos beam est un peu plus large que celle de la Soundbar 500. Ces deux modèles sont assez raffinés avec une finition mate et peuvent facilement s’insérer dans n’importe quel décor d’intérieur. La Sonos beam est recouverte d’une grille en tissu contrairement à la Soundbar 500 qui a une grille métallique. La Sonos Beam est proposée en deux couleurs, le blanc et le noir, tandis que la Soundbar 500 ne se vend qu’en noir. Nous remarquons toujours la présence du tactile au-dessus des deux modèles permettant de les faire fonctionner.

Parlant de connectivité, on la présence de deux entrées chez la Soundbar 500, une entrée HDMI ARC et une entrée Optical. La Sonos Beam quant à elle n’offre que l’entrée HDMI ARC avec un adaptateur permettant un branchement en mode Optical. La Soundbar 500 a aussi l’avantage d’avoir une entrée USB contrairement à la Sonos Beam.

La Sonos Beam possède 5 amplis contre 1 chez la Soundbar et 5 microphones à champ contre 8 microphones personnalisés chez la Soundbar. Elles sont toutes les deux compatibles avec Google Assistant et Alexa. Elles sont aussi compatibles avec le wifi et la Soundbar 500 a l’avantage d’être aussi compatible avec le Bluetooth.

En configurant ces deux barres, on se rend très vite compte que l’interface de l’application Sonos est plus réactive que celle de la Soundbar 500. Toutefois, cette dernière barre peut être commandée à distance avec une télécommande et avec l’assistant vocal, contrairement à la Sonos beam qui n’utilise que l’application Sonos pour être contrôlée.

Au niveau sonore, on remarque qu’il est possible de personnaliser l’égalisation des deux barres et la Sonos beam a même la capacité d’améliorer les paroles. Pour faire simple, le rendu sonore des deux barres est bien équilibré et la Sonos Beam permet d’avoir un son dynamique sur un spectre sonore assez large. Le seul bémol à noter à cette barre est son incapacité à faire ressortir les bruits des explosions avec plus de puissance.

La Soundbar quant à elle est dotée du système ADAPTiQ qui permet d’avoir un son bien équilibré dans toute la pièce. Lire notre avis de Bose Soundbar 500.

Sonos beam ou Bass Module 700 ?

PROMO SPÉCIALE DE 158,95 EUR Bass Module 700

La première différence à relever est que la Sonos Beam est une barre de son tandis que la Bass Module 700 est un caisson de basses sans fil de Bose. Ce caisson permet à la barre qui lui est associée de mieux fonctionner et de proposer des sons plus clairs et détaillés surtout au niveau des graves.

On remarque donc que ces deux produits n’ont pas la même forme, car la Bass Module 700 ressemble plus à une enceinte plus large et plus épaisse qui se pose à côté du meuble TV, tandis que la Sonos Beam a un format plat et peut se poser devant la TV sans cacher la devanture de l’écran.

Le Bass Module 700 a été conçu initialement pour accompagner la Soundbar 700 dans son fonctionnement. Son design est aussi sobre, raffiné et les couleurs neutres dans lesquels il est proposé (noir et blanc) lui permettent de s’insérer dans la plupart des décors d’intérieur. La Sonos Beam peut aussi passer inaperçue lorsqu’elle est placée aux pieds de l’écran TV grâce à sa finesse.

Le Bass Module 700 a l’avantage d’avoir une connectivité sans fil, tout comme la Sonos beam qui peut fonctionner avec le Wifi. En revanche, ils doivent tous les deux être reliés à une prise secteur pour pouvoir s’allumer. Ils ne disposent donc pas de batterie leur permettant d’avoir une autonomie d’utilisation. Le Module 700 permet aussi un raccordement par câble audio mini-jack 3,5 mm. En revanche, la Sonos beam a l’avantage de fonctionner toute seule, alors que le caisson Module 700 doit obligatoirement être accompagné d’une barre de son (soundbar 500, Soundtouch 300 ou encore la Soundbar 700 elle-même). Toutefois, la synchronisation de la barre de son avec le Module se fait rapidement via une application dédiée sur Android, ou IOS.

Une fois le caisson appairé, il faut lancer la calibration automatique via Bose ADAPTiQ. Ensuite, il suffit de le rapprocher du mur pour avoir plus de graves ou l’éloigner des murs et des angles pour réduire le niveau des graves. Lire notre avis de Bass Module 700.

Verdict

Au terme de tout ce qui précède, nous pouvons dire que la Sonos Beam est une barre de son assez efficace pour sonoriser des espaces moyennement larges ou plus petits. Grâce à ces 5 amplis numériques et ses 4 woofers, cette barre se démarque des autres par la puissance sonore et surtout la bonne gestion de la distorsion même lorsque le son est plus ou moins élevé. Un autre avantage de la Sonos Beam est la possibilité qu’elle offre de paramétrer la qualité des graves et d’ajuster la diffusion du son selon la taille de la pièce grâce à sa compatibilité avec iPhone. Il suffit d’être dans la bonne direction pour recevoir un son clair et bien équilibré. Mais, il ne faut pas compter sur la Sonos Beam pour arriver à retrouver l’effet vibrant des sons du cinéma.

En ce qui nous concerne, nous nous permettons de donner la note de 8.8/10 à la Sonos Beam.

Dernière mise à jour des prix le 2020-09-18 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Laisser un commentaire